Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

Toiture Sarking

Sarking est une méthode qui part du principe où l’on met l’isolation par-dessus une construction de toiture existante ou structure porteuse. C’est la raison pour laquelle on parle également souvent du terme ‘isoler par-dessus toiture’. Cette méthode est utilisée beaucoup afin d’isoler encore mieux une construction existante. La mise en place se fait de l’extérieur et directement sur le sous-toit (donc en dessus des chevrons).

Dans la plupart des cas, avec sarking, on va également faire usage d’une plaque d’isolation dure. De cette façon, vous créez un bouclier d’isolation continu sans ponts thermiques. En même temps, la plaque d’isolation peut fonctionner en tant que sous-toit. Cette méthode d’isolation de toiture est très pratique quand la construction de toiture est achevée de l’intérieur et/ou est habitée.

Faire isoler toiture inclinée

Il est important de faire exécuter les travaux par un couvreur professionnel, afin d’être sûr que les méthodes d’isolation soient correctes et le matériel d’isolation le plus adapté.

Primes énergie : Isolation de la toiture

Les montants indiqués ci-dessous pour la Wallonie sont les primes de base. Une prime peut être multipliée jusqu’à 3 fois en fonction des revenus de votre ménage. Plus ceux-ci sont bas, plus le montant de la prime est élevé.

À Bruxelles, le montant d’une prime dépend également des revenus du demandeur, mais le montant est fixé pour chaque catégorie de revenu.

Wallonie

Deux montants de prime sont possibles pour l’isolation thermique du toit. Si vous réalisez les travaux vous-même, vous recevrez une prime moins importante que si vous faites réaliser les travaux par un entrepreneur.

Travaux réalisés par un entrepreneur : 15 €/m²

Dans les deux cas, le matériau isolant utilisé doit avoir une valeur R (coefficient de résistance thermique), supérieure ou égale à 4,5 m² K/W. De plus, Le montant total de la prime est limité à l’isolation d’une surface maximale de 150 m², et ce montant ne peut dépasser 70 % des factures des travaux (TVA comprise).

Bruxelles

Dans la Région Bruxelloise, le montant de la prime à l’isolation thermique du toit est de 20 à 40 €/m², en fonction de votre catégorie de revenu.

La valeur R minimale est 4 m² K/W. Selon le matériau utilisé, un pare-vapeur ou un frein-vapeur doit obligatoirement être installé. Si vous utilisez un isolant naturel, vous recevez un bonus de 10 €/m².

Conditions d’accès

Pour avoir droit à ces primes, vous devez répondre à quelques conditions :

Wallonie

  • Vous devez être majeur ou mineur émancipé et être propriétaire ou usufruitier du logement.
  • Les revenus imposables de votre ménage ne dépassent pas 97 700 €.
  • Le logement est situé en Région wallonne et doit avoir été occupé depuis minimum 20 ans.
  • Deux demandes de primes pour des travaux ayant le même objet sur le même logement doivent être espacées d’au moins 6 ans.
  • À partir du printemps 2019, tout demandeur devra faire appel à un auditeur agréé afin de lister tous les travaux qui doivent être effectués.

Bruxelles

  • Les primes énergie sont ouvertes au bénéfice de toute personne physique ou morale à qui les travaux sur un bâtiment implanté en Région de Bruxelles-Capitale sont facturés.
  • Tous les travaux doivent être réalisés par un entrepreneur inscrit à la Banque-Carrefour des Entreprises, assujetti à la TVA et disposant de l’accès réglementé à la profession. Le demandeur ne peut en aucun cas effectuer les travaux, même partiellement.
  • Différentes aides et primes sont cumulables (primes énergie, primes à la rénovation, aides communales…) mais le montant total de ces aides ne peut dépasser 90 % du montant de l’investissement.

Procédure à suivre

Wallonie

La procédure actuelle consiste en trois étapes.

  • Avertissement préalable : vous remplissez un formulaire pour décrire votre demande, que vous envoyez au département de l’énergie de la Région wallonne.
  • Réalisation des travaux : ceux-ci peuvent démarrer dès que vous recevez l’accusé de réception de l’avertissement préalable.
  • Introduction de la demande : vous envoyez votre demande de prime au département de l’énergie dans les quatre mois après la date de la facture finale des travaux.

Ce qui change en 2019

En Wallonie, une nouvelle procédure simplifiée pour la demande de primes entrera en vigueur au printemps 2019. Un guichet unique va être créé pour les primes énergie et rénovation. Le demandeur commencera par faire appel à un auditeur agréé pour établir une liste de tous les travaux à effectuer, qu’il devra respecter pour bénéficier des primes. Une fois l’audit réalisé, le demandeur introduira une demande unique auprès de l’administration. L’auditeur l’accompagnera pendant tout le processus, de l’audit au contrôle des travaux, en passant par le calcul des primes.

  Bruxelles

Dans la Région bruxelloise, pas besoin d’avertissement préalable. Vous pouvez d’abord réaliser les travaux. Veillez bien à demander toutes les informations techniques importantes à l’entrepreneur, car certaines primes requièrent des documents spécifiques. Une fois les travaux réalisés, constituez votre dossier de demande de prime avec tous les documents nécessaires (facture de solde, attestation de l’entrepreneur, etc.) et envoyez-le à Bruxelles Environnement.